Soutenez l'APEI

Redéfinir son projet de vie au foyer d’accueil spécialisé le verger de THIONVILLE

Le Foyer d’accueil spécialisé (FAS) Le Verger est une structure hybride. Si de nombreux pensionnaires y sont arrivés pour prendre leur indépendance vis-à-vis de leur entourage, l’ambiance n’en demeure pas moins familiale.

L es subventions nous permettent d’entretenir les établissements et de verser leur salaire à nos employés, mais c’est par les dons que nous pouvons apporter le petit plus aux pensionnaires », a expliqué Pierre Alix, le président de l’Association de parents et d’amis de personnes inadaptées mentales (APEI). Une structure gigantesque qui accompagne plus de 1 000 personnes grâce à ses quelque 700 salariés, au sein de 23 établissements… Dont le Foyer d’accueil spécialisé Le Verger, de Thionville.

Développer le bien-être

Un établissement qui s’adresse aux personnes n’ayant plus la capacité de travailler. « Il y a trois parcours possibles pour arriver ici : soit les personnes arrivent à nous après un passage en structure adaptée auparavant – en instituts médico-éducatifs jusqu’à leurs 20 ans, par exemple – soit ils étaient auparavant dans leur famille. Suite à une volonté de prise d’indépendance, arrivés à l’âge adulte ou à un accident de vie (type maladie psychiatrique), ils sont placés au FAS », explique Hadj Rezig, le directeur.

Toute l’équipe s’active alors pour redéfinir un « parcours de vie » à leur nouvel arrivant.

Le but est de maintenir ses acquis et développer son bien-être. Les activités sont nombreuses pour y parvenir : couture, sport, occupations en lien avec les maisons de retraite ou la SPA, etc.